A new Cold War with China seems inevitable

AdmiralJamesStavridis_UNDispatch
Retired four-star Navy Admiral and acclaimed author James Stavridis (Source: UN Dispatch)

(version française)

Retired Four-Star Admiral James Stavridis served as the 16th NATO Supreme Allied Commander – a function once occupied by the legendary General Dwight D. Eisenhower. In 2016, it was reported that he was vetted as a potential running mate for Democratic presidential candidate Hillary Clinton. He recently published an excellent book Sailing True North: Ten Admirals and the Voyage of Character which I recently had the privilege – and tremendous pleasure – to review here on this blog.

Having always been attached to the Fourth of July celebrations because of my deep admiration for the United States, it was my intention of publishing a special interview for the occasion. Admiral Stavridis generously accepted to answer my questions and I’m profoundly grateful.

There is absolutely no doubt in my mind that this book would be an excellent holiday read. Happy Fourth of July to all my American friends!

Here is the content of this insightful interview.

We are headed into a new Cold War with China. That seems inevitable now, but we need a strategy to avoid it turning into a shooting war. 

SailingTrueNorthIn Sailing True North, one of my favorite chapter (with the one devoted to Nelson) is the one about Zheng He. What do you think of the current tense situation with China and how do you think we should deal with that?

We are headed into a new Cold War with China. That seems inevitable now, but we need a strategy to avoid it turning into a shooting war. That will require a mix of diplomacy, military deterrence, tech savvy, economic tools (both in competition with China and in encouraging other nations to avoid Chinese “debt traps”). In essence, we should confront China where we must (cyber, trade, tariffs, their claims of “owning” the South China Sea) but cooperate where we can (environment, pandemics, arctic trade routes).  It will be a difficult and at times a dangerous passage. My next book, In Face, out in March 2021, is a novel about … a war with China! It is a cautionary tale, and let’s hope we don’t find it turning from fiction to fact before our eyes. Here’s a link to the Amazon page.

In the book, there are several references to religion, one to the Conclave, the other to John XXIII and Thomas Aquinas. I might be wrong, but I assume you are a Catholic and that faith seems to have had a significant impact on your journey. Am I wrong? Would you say that faith might also be an important buoy on the voyage of character?

I’m Greek Orthodox, and yes faith is vital for me personally – and for many others.

You also – and it is a crucial point in my opinion – refer to people’s impatience with reading long books or articles. Being a book lover (hence the name of my blog) and always being attracted to a bookstore, I absolutely understand what you mean. Do you know if every one of the ten admirals described in the book shared that disposition? I would be fascinated to learn more about the reading habits of Nelson and Nimitz in a particular way.

Both Nimitz and Nelson were in fact avid readers, Nimitz perhaps. A bit more so than Nelson. Of the others, all were readers (to the degree we can know), but especially Elmo Zumwalt and Grace Hopper [two of the Admirals portrayed in Sailing True North].

There is a huge correlation between reading and leading.

It is common knowledge that former Secretary of Defense Mattis is an avid reader. The same applies to you and Admiral McRaven from what I can read. Would you say that there is a correlation between reading habits and efficiency as a military leader (or any other type of leadership for that matter)?  And what type of books would you recommend most?

Yes, I have around 5,000 books in my library. There is a huge correlation between reading and leading, and I wrote an entire book about it… The Leader’s Bookshelf, which is about 50 books that make you a better leader. With a co-writer, we interviewed hundreds of senior military and culled the top book choices that many had in common.  You can see the book here, and the list of books is available on the Amazon site by using the “look inside” feature and scanning the table of contents.

Good character stems from health and resilience.

Your last chapter, about resilience, strikes a particular chord these days with what’s happening in the United States and in the world. For the benefit of the readers, I will recall that you wrote about Admiral Michelle Howard who became the first black woman four-star admiral of the US Navy and Admiral William McRaven who fought leukemia while continuing to serve in the Bush administration. In the age of Covid-19 and George Floyd, what do these two figures teach us about the buoys we need to follow in this day and age?

We need to stay healthy and physically fit (the lesson of Admiral McRaven) and to be resilient in the face of challenges that manifest themselves as racism across our society (the lesson of Admiral Howard). Good character stems from health and resilience.

About the removing of Confederate symbols from the public space, the real question is “what took us so long?”

What is your reaction, in light of the movement seeking to remove Confederate commanders’ names from US Military Bases?

We should immediately take down those names and replace them with true heroes from the more recent conflicts in Afghanistan and Iraq, where soldiers from both the US and Canada (and many other nations) fought bravely and sacrificed deeply. And while we are at it, let’s get rid of statues to such generals and put them in museums where they belong. We should study history, but in the case of the failed southern causes of the civil war, not celebrate it. The real question is “what took us so long?”

What is the best military / political history book you read and how has it influenced you?

The memoirs of General Ulysses S. Grant, a Northern General in the Civil War who went on to be a us president, inspires me with his humility. He had a difficult life, suffered from alcoholism, failed at several professional attempts, but managed to succeed and help his nation.

Is it too indiscreet to ask if you have another book in the works and, if so, what is it going to be about?

I mentioned the novel, which will be out in early 2021. Next up is a work of non-fiction with a working title of “nine hard choices,” about how we make decisions. It will introduce a new cast of historical characters, each of whom faces a very, very difficult decision – and suggests ways we can all improve our decision-making ability.

***********************************************

(version française)

Une nouvelle Guerre froide avec la Chine semble inévitable

L’amiral (quatre étoiles) à la retraite de la US Navy James Stavridis a servi en tant que 16e Commandant suprême des Forces alliées de l’OTAN (fonction jadis occupée par le légendaire général Dwight D. Eisenhower). En 2016, il avait été pressenti comme colistier de Hillary Clinton, candidate démocrate à l’élection présidentielle. Il a récemment publié un excellent livre Sailing True North :Ten Admirals and the Voyage of Character que j’ai eu le privilège et l’immense plaisir de recenser récemment sur ce blogue.

Ayant toujours été très attaché à la fête du 4 juillet célébrant l’indépendance des États-Unis en raison de mon admiration pour ce pays, je tenais à publier un entretien spécial pour l’occasion. L’amiral Stavridis a généreusement accepté de répondre à mes questions et je lui en suis très reconnaissant.

Il ne fait aucun doute en mon esprit que son dernier livre est un excellent compagnon de vacances – si jamais vous êtes à la recherche de bonnes suggestions.

Je souhaite une très joyeuse fête de l’Indépendance à tous mes amis Américains!

Voici le contenu de cette entrevue éclairante.

Nous nous dirigeons tout droit vers une nouvelle Guerre froide avec la Chine. Cela semble actuellement inévitable, mais nous devons disposer d’une stratégie, afin d’éviter qu’elle se transforme en guerre réelle.

Dans les pages de Sailing True North, l’un de mes chapitres favoris (avec celui consacré à Nelson) est celui portant sur Zheng He. Que pensez-vous de la situation actuelle tendue avec la Chine et comment devrions-nous y répondre?

Nous nous dirigeons tout droit vers une nouvelle Guerre froide avec la Chine. Cela semble actuellement inévitable, mais nous devons disposer d’une stratégie, afin d’éviter qu’elle se transforme en guerre réelle. Cela nécessitera un mélange de diplomatie, de dissuasion militaire, de génie technologique, d’outils économiques (à la fois en concurrence avec la Chine et en encourageant d’autres pays à éviter le cercle vicieux de l’endettement envers ce pays). Essentiellement, nous devons confronter la Chine là où c’est essentiel (le piratage informatique, le commerce, les tarifs douaniers, les prétentions territoriales envers la Mer de Chine méridionale) mais coopérer là où nous le pouvons (environnement, pandémie, routes commerciales arctiques). Ce sera un parcours difficile et parfois dangereux. Mon prochain livre, In Face, qui sera publié en mars 2021, sera justement un roman à propos d’une… guerre avec la Chine! Il s’agit d’une mise en garde et espérons que la réalité ne prendra pas le dessus sur la fiction. Voici un lien vers la page du livre sur Amazon.

Dans votre livre, on retrouve plusieurs références au fait religieux, l’une à propos du Conclave, l’autre relativement à Jean XXIII et à Thomas d’Aquin. Je me trompe peut-être, mais je suppose que vous êtes catholique et que la foi a eu un impact significatif dans votre parcours. Suis-je dans l’erreur? Diriez-vous que la foi pourrait également être une bouée importante dans le parcours du tempérament?

Je suis de confession grecque orthodoxe et, oui, la foi est vitale pour moi personnellement ainsi que pour plusieurs autres personnes.

Vous faites également référence à l’impatience des gens à lire de longs livres ou articles – et c’est un aspect crucial à mon avis. Étant un amateur de livres (d’où le nom de mon blogue) et étant toujours attiré par une librairie, je comprends parfaitement ce que vous voulez dire. Pourriez-vous nous dire si chacun des dix amiraux évoqués dans le livre partageait cette disposition? J’aimerais particulièrement en savoir davantage à propos des habitudes de lecture de Nelson et de Nimitz.

Nimitz et Nelson étaient en fait des lecteurs avides, Nimitz probablement un peu plus que Nelson. Parmi les autres, tous étaient des lecteurs (selon les informations dont nous disposons), mais ce fut surtout le cas de Elmo Zumwalt et de Grace Hopper [deux des amiraux dont il est question dans Sailing True North].

Il existe un lien très évident entre la lecture et le leadership.

Il est de notoriété publique que l’ancien Secrétaire de la Défense Mattis est un féru de lecture. Il en va de même pour vous et l’amiral McRaven d’après ce que je peux comprendre. Diriez-vous qu’il existe une corrélation entre les habitudes de lecture et l’efficacité en tant que chef militaire (ou tout autre type de leadership d’ailleurs)? Et quel type de livres recommanderiez-vous le plus?

Oui, je dispose d’une bibliothèque de plus de 5000 livres. Il existe un lien très évident entre la lecture et le leadership et j’ai consacré un livre entier à ce sujet… The Leader’s Bookshelf (La bibliothèque du leader), qui regroupe environ 50 livres qui font de vous un meilleur leader. Avec un coauteur, nous avons interrogé des centaines d’officiers supérieurs et identifié les meilleures sélections de lectures que plusieurs avaient en commun. Vous pouvez voir le livre ici, et la liste des livres est disponible sur le site web d’Amazon, en utilisant la fonction « regarder à l’intérieur » et en consultant la table des matières.

La santé et la résilience sont les gages d’un bon tempérament.

Votre dernier chapitre, sur la résilience, touche une corde particulièrement sensible ces jours-ci relativement à tout ce qui se passe aux États-Unis et dans le monde. Pour le bénéfice des lecteurs, je me permets de rappeler que vous avez consacré un chapitre à propos de l’amiral Michelle Howard qui est devenue la première femme noire amirale quatre étoiles de la marine américaine et de l’amiral William McRaven qui a combattu la leucémie tout en continuant à servir dans l’administration Bush. À l’ère de la Covid-19 et de George Floyd, que nous apprennent ces deux personnages sur les bouées qui doivent actuellement nous guider?

Nous devons rester sains et en bonne forme physique (la leçon de l’amiral McRaven) et être résilient face aux défis qui se font jour comme le racisme dans notre société (la leçon de l’amiral Howard). La santé et la résilience sont les gages d’un bon tempérament.

À propos du retrait des symboles confédérés de l’espace public, la vraie question est de savoir « pourquoi il nous a fallu attendre si longtemps? »

Quelle est votre réaction, à la lumière du mouvement visant à retirer les noms des chefs militaires confédérés qui ont été honorés par l’attribution de leur nom à des bases militaires américaines?

Nous devrions immédiatement supprimer ces noms et leur substituer ceux de vrais héros des conflits plus récents en Afghanistan et en Irak, où les soldats américains et canadiens (et de nombreux autres pays) ont courageusement combattu et consentis d’importants sacrifices. Et, pendant que nous y sommes, déboulonnons les statues de ces généraux et déposons-les dans des musées où elles appartiennent. Il est essentiel de connaître l’histoire et ne pas célébrer les causes perdues épousées par le Sud pendant la Guerre de Sécession. La vraie question, c’est de savoir « pourquoi il nous a fallu attendre si longtemps? »

Quel est le meilleur livre d’histoire militaire / politique que vous ayez lu et quelle influence a-t-il eu sur vous?

Les mémoires du général Ulysses S. Grant, le général nordiste pendant la Guerre de Sécession qui est ensuite devenu président des États-Unis. Ce personnage m’inspire par son humilité. Son parcours a été semé d’embûches, il a souffert d’alcoolisme, il a connu l’échec dans plusieurs entreprises professionnelles. Malgré tout, il a réussi et servi son pays.

Est-il indiscret de demander si vous avez un autre livre en chantier et, si oui, quel en sera le sujet?

J’ai évoqué mon roman, qui sera publié au début de l’année 2021. Après quoi, je travaillerai sur un livre portant sur « neuf choix difficiles », sur la prise de décisions. Une nouvelle brochette de figures historiques y sera convoquée, chacun ayant été confronté à une décision très, très difficile – et suggérant des manières pouvant aider chacun d’entre nous dans notre capacité à prendre des décisions.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.