Volodymyr Zelensky is in a league of his own

Author Lisa Rogak (HarperCollins India)

Last September, I took tremendous pleasure reviewing the insightful book Volodymyr Zelensky in His Own Words (Pegasus Books)by Lisa Rogak and Daisy Gibbons. Despite a hectic schedule, notably due to the deadline of an upcoming book, author Lisa Rogak was generous enough to answer a few questions for this blog. Here is the content of our exchange.

______

Ms. Rogak, where did the idea of your book about Ukrainian President Volodymyr Zelenskyoriginate from?

After the invasion of Ukraine, I started digging into his background. I was curious about this guy who seemed to be a natural-born leader. The more I dug, the more impressed I was. And he was funny! Who knew? I’ve done a slew of these quote books, so I put together a proposal for one on VZ. My agent said I needed a translator to dig for interviews and articles in his native Ukraine. I found Daisy Gibbons, who lives in London, and we quickly found a publisher, Pegasus Books.

Continue reading “Volodymyr Zelensky is in a league of his own”

“Putin’s war has forged Ukraine’s sense of nationhood on the battlefield”

Ukrainian soldiers (McGill University)

Two of the greatest pleasures I have as a blogger is reading the best books and being in touch with their authors. Few things make me happier than when they accept to answer a few questions for an interview.

I have always been a huge fan of Sir Rodric Braithwaite, and I was extremely happy to read and review his recent and captivating book about the history of Russia at a time when this country is at crossroads.

As a former British Ambassador to Moscow between 1988 and 1992 and a former foreign policy advisor to Prime Minister John Major, he combines the experience of a man who was on the ground when the URSS was on the cusp of exploding and the talent of an inspired historian.

I, therefore, felt extremely privileged when Sir Rodric generously agreed to answer my questions. I trust you will find his answers of tremendous interest.

___________

Sir Rodric, I’m of the school according to which great leaders make history. In that regard, I would be curious to know which Tsar or leader impresses you the most in the history of Russia and why?

The question of whether history is made by great leaders or impersonal forces will never be settled. It is the intellectual underpinning for Tolstoy’s War and Peace. In my view, you need both. Even the greatest leader cannot buck reality: Bismarck is eloquent on that.

Continue reading ““Putin’s war has forged Ukraine’s sense of nationhood on the battlefield””

« Il y a chez cet homme du Churchill et du Clemenceau »

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky parcourant les tranchées qui contribuent à défigurer son pays depuis le début de la guerre lancée par la Russie. (source: Kyiv Post)

Le général d’armée Henri Bentégeat est un militaire français qui a servi en tant que chef de l’état-major particulier du président de la République entre 1999 et 2002 et chef d’état-major des armées de 2002 à 2006. Il est l’auteur de deux excellents livres, Chefs d’État en guerre et Les ors de la République, tous deux publiés chez Perrin.

Je suis privilégié de le compter parmi mes interlocuteurs appréciés. Le général Bentégeat tient à conserver un devoir de réserve, pour ne pas porter ombrage à son successeur, le général Thierry Burckhart. Ce qui est très louable. Il a néanmoins accepté de partager quelques observations à propos du leadership de guerre du président ukrainien Volodymyr Zelensky.

« Qu’attend-on d’un chef d’État confronté à la guerre », de se questionner réthoriquement l’ancien proche collaborateur des présidents Mitterrand et Chirac? « D’abord, une vision claire des enjeux, ensuite une capacité à se fixer des buts de guerre ambitieux et réalistes, enfin la capacité à mobiliser l’ensemble des ressources du pays pour conduire la guerre; accessoirement, le choix de chefs militaires compétents et loyaux. Selon ces critères, le président ukrainien est parfaitement à la hauteur de ses lourdes responsabilités. »

Continue reading “« Il y a chez cet homme du Churchill et du Clemenceau »”

The khaki presidency of Volodymyr Zelensky

Serhii Rudenko (courtesy of himself)

After the publication of my review of his insightful biography of Ukraine’s President Volodymyr Zelensky, author and political analyst Serhii Rudenko generously accepted my invitation to respond to a few questions for this blog.

In the aftermath of the war launched by Vladimir Putin on February 24th, the offices of the television station where he worked became a bomb shelter. He has moved to another region, which suffered the recent Russian onslaught. The coming winter will undoubtedly be extremely difficult for Ukrainians, but Mr. Rudenko’s resilience and determination to pursue his work is immensely commendable.

I consider myself privileged to be in touch with him and to present you with the content of our discussion.

________

Mr. Rudenko, in your book, you depict an administration with a lack of political experience and a very high turnover level. Has the situation stabilized since the beginning of the war?

Yes, it has stabilized. In the conditions of war, Zelensky had to choose the most optimal and effective people. Now we see around the President of Ukraine a team that governs the state in the conditions of war. Hardly anyone in the world has such experience in governing the state. It is not easy.

Continue reading “The khaki presidency of Volodymyr Zelensky”

How Putin Saved Zelensky

The world “would hardly have heard about [Volodymyr] Zelensky if he had become an engineer, gone into the military, or became a doctor”, writes political commentator Serhii Rudenko in a recent biography of the Ukrainian President (Polity Books). Thanks to the political reality crafted by Servant of the People in which he played the role of a history teacher elected against the odds to lead the country, fiction turned into reality in 2019. And thanks to Russian President Vladimir Putin’s decision to start a war on Ukraine before sunrise on February 24th, the actor turned President has become an icon of resilience in defense of freedom and democracy.

Serhii Rudenko paints the portrait of a leader who was not on sure footing before the war intervened.

After his election, Zelensky broke his promise to distance himself from the nepotism espoused by his predecessor, Petro Poroshenko. “[…] A year after his election, the Poroshenko family was replaced by the Zelensky family – or, more precisely, by the Kvartal 95 Studio.” In other words, those who accompanied him in his showbusiness career, including in his role as President Vasily Petrovych Goloborodko on television.

Continue reading “How Putin Saved Zelensky”

“Justin Trudeau inspired me to enter politics” – Volodymyr Zelensky

I’m not the type who runs after books of quotations in bookstores. But I have two exceptions to that rule: Winston Churchill and Volodymyr Zelensky. Because both men decided to face the adverse winds of history at a most crucial time.

Bestselling author Liza Rogak, assisted by translator Daisy Gibbons, opens a window into the Ukrainian President’s worldview in a new book Volodymyr Zelensky in His Own Words (Pegasus Books). “You’ve never seen someone like me”, declared the statesman in April 2019. Coupled with his staunch determination to hold his ground in front of Russian President Vladimir Putin, this might be one of the reasons why he is so popular. “I don’t trust anyone at all” he said a few months later. Who could blame him, when you imagine allies hedging their bets at the beginning of the war to see if he stood a chance or not.

Continue reading ““Justin Trudeau inspired me to enter politics” – Volodymyr Zelensky”

“Le vrai héros, c’est le peuple ukrainien”

Soldats ukrainiens en action (source: Harvard Law School)

Régis Genté est spécialiste des cercles du pouvoir en Russie et en Ukraine et il est le coauteur d’une éclairante biographie du président Volodymyr Zelensky que je viens d’ailleurs de recenser. J’apprécie particulièrement son analyse, en raison du recul qu’il prend face au caractère souvent superficiel de l’actualité. Son propos repose sur une lecture renseignée de la situation. Il a aimablement accepté de répondre à mes questions pour cette entrevue dont l’objectif est largement de souligner le 31e anniversaire de l’indépendance de l’Ukraine. Voici donc le contenu de notre échange.

M. Genté, dans votre livre Zelensky : Dans la tête d’un héros, vous brossez le portrait étonnant d’un personnage impulsif, agressif et qui maîtrisait mal ses dossiers à certains moments, notamment devant les médias. Serait-il une bête de communications sans contenu ? Quel a été l’impact de la guerre dans son caractère?

Il y a un peu de cela à la base. Zelensky fait partie de cette génération d’hommes politiques pour qui la communication et l’image jouent un rôle clé. Qui croient qu’avec de la communication, de la production de messages, on peut diriger un pays. Il semble avoir été très longtemps, littéralement jusqu’à la veille de la guerre, déconnecté des réalités, de la réalité des forces qui font ce que la politique est ce qu’elle est en Ukraine.

poursuivre la lecture

Zelensky, chef de guerre malgré lui

Avant le 24 février 2022, rares étaient celles et ceux – hormis les férus d’actualité ou les familiers de son pays – à connaître ou savoir prononcer le nom du président ukrainien Volodymyr Zelensky. Depuis ce jour fatidique, son nom a tellement été lu et entendu qu’il est devenu incontournable dans l’actualité.

Mais qui est donc cet homme qui préside aujourd’hui même le 31e anniversaire de l’indépendance de l’Ukraine et qui tient obstinément tête à Vladimir Poutine, qui sermonne les capitales occidentales quant à la tiédeur de certaines réactions et qui aura inspiré une foule de gens par un courage peu commun face à l’adversité? Napoléon aurait exprimé que « nul n’est grand devant son valet de chambre ». Le même constat s’applique vraisemblablement pour quiconque revêt les habits de biographe d’un illustre personnage.

J’étais donc impatient de parcourir Zelensky : Dans la tête d’un héros (Robert Laffont) sous la plume de Régis Genté et Stéphane Siohan – le premier étant un spécialiste de l’ancien espace soviétique et le second observant le président ukrainien depuis ses débuts dans la vie publique. Et je dois avouer que je n’ai pas été déçu. Ils brossent le portrait d’un comédien jadis russophile doublé d’une bête de communication. À la lecture de l’ouvrage, on comprend rapidement que pratiquement rien ne promettait Zelensky à un destin aux commandes de l’Ukraine à partir de 2019. Il n’avait rien d’un animal politique.

poursuivre la lecture

De la solidité du système Poutine

Igor Setchine et le président russe Vladimir Poutine (source: The Moscow Times)

Il y a deux semaines, un article paru dans The Telegraph rapportait les propos du chef d’état-major de la Défense de la Grande-Bretagne, Sir Tony Radakin, selon lequel ceux et celles qui prétendent que le président russe Vladimir Poutine serait affligé d’une santé en détérioration ou serait potentiellement la cible d’une tentative d’assassinat se bercent d’illusion. Dit autrement, le grand patron du Kremlin est toujours bien en selle.

Un argument renforcé à la lecture d’une étude récente de l’Ifri (l’Institut français des relations internationales) sous la plume du chercheur Régis Genté, lequel est également coauteur de la biographie Volodymyr Zelensky – Dans la tête d’un héros (Robert Laffont) que je recenserai bientôt sur cette page. C’est ainsi que Cercles dirigeants russes : Infaillible loyauté au système Poutine? dresse la carte du système planétaire qui gravite autour de l’astre russe.

poursuivre la lecture

De Gaulle aurait condamné sans appel l’intervention russe en Ukraine

Le dirigeant soviétique Nikita Khrouchtchev en compagnie du Général de Gaulle (source Histoire & Civilisations)

J’ai récemment eu le privilège d’adresser quelques questions à l’historien et auteur de renommée internationale Éric Branca, dans le contexte de la guerre en Ukraine. Avec un retard pour lequel je suis désolé, il me fait grand plaisir de publier aujourd’hui cet entretien qui soulève des aspects éclairants.

Voici donc le contenu de notre échange.

_____________

BookMarc : Monsieur Branca, sans vouloir tomber dans l’imprudence d’une conjecture, disposons-nous d’indices pour savoir comment de Gaulle aurait réagi à la suite de l’invasion de l’Ukraine le 24 février dernier?

Éric Branca : Il est toujours périlleux de faire parler les morts ou de dire ce qu’ils auraient fait, mais il est relativement simple de savoir ce qu’ils n’auraient pas fait, sachant ce qui a constitué la logique profonde de leur existence et de leur action, en l’occurrence l’indépendance de la France et sa mise au service de la paix en luttant contre les empires.

poursuivre la lecture